Jérémie Bernaert découvre la vidéo en réalisant des courts-métrages avec la caméra familiale.

Il commence la photo à 18 ans à New York.

Il poursuit des études de lettres puis obtient un diplôme d'ingénieur culturel.

En 2003, il rencontre Guy Alloucherie avec lequel il invente les Veillées, un type de spectacle participatif réalisé in situ avec les habitants de quartiers populaires : à ce jour, plus d’une centaine ont été réalisées en France, au Brésil, Maroc, Québec, et participe à toutes les créations de la compagnie Hendrick Van Der Zee depuis.

Il collabore régulièrement avec d’autres metteurs en scène et chorégraphe et c’est en 2015 qu’il rencontre Julien Gosselin avec lequel il fera la création vidéo de 2666, puis deux ans plus tard de Joueurs, Mao II et Les Noms.

Il collabore aussi avec Dimitri Kourtakis pour une performance vidéo-scénique créée au Festival d’Athènes et d’Epidaure en juillet 2017 : Failing to levitate in my studio, repris en 2018 à Athènes et qui sera joué à Modène en mars 2019.

Parallèlement à ces collaborations dans le spectacle vivant, il créé les déambulations photographiques, promenades urbaines pendant lesquelles il projette des chapitres du phlog, son journal photographié, et était en résidence photographique à Saint Omer en 2018.

Cette résidence donne lieu à l’exposition Carnet de travaux présentée jusqu’au 21 décembre au Moulin à café à Saint-Omer avant d’ouvrir deux expositions et de réaliser une déambulation photographique à Athènes le 24 juin 2019.